..
 Les tests
L'intelligence créative
Des idées de solutions
Des idées d'innovations
Des idées de stratégies
Le livre
Le Petit Journal
PLAN
LES TROIS INDEXES
Contacts
Formation et motivation

  Le Petit Journal
de L'Encyclopédie de la Stratégie, de la Créativité et de l'Innovation

 
N° 6, du 21 novembre au 03 janvier 2005
« An idea is salvation by imagination » Frank Lloyd Wright

Le Petit Journal
vous présente ses meilleurs vœux pour 2005
 

SpaceShipOne, innovation de l'année pour le magazine Time
Voir plus bas l'information au 29 novembre 2004.

« Comment être plus créatif», un dossier spécial dans le numéro de janvier de Management
Le 20 décembre 2004.
Le magazine Management consacre un dossier spécial à la créativité dans son numéro de janvier.
En couverture : James Dyson, pour nous un des vingt grands innovateurs de ces dernières années. Voir : James Dyson et son aspirateur sans sac.

Au sommaire d'une enquête terrain très fouillée, on trouve notamment :
• 10 managers révèlent leurs sources d'inspiration. Résultats ? Ce sont d'abord des contacts avec l'extérieur (les clients, la rue, etc.) ; ensuite les défauts remarqués sur les produits ou services existants ; et, pour terminer, une culture explicite ou implicite de l'innovation et du challenge.
• 10 entreprises dévoilent leurs recettes( pour trouver des solutions à leurs problèmes d'innovation). Dans 6 cas sur 10, ce sont des réunions de recherche d'idées facilitées par un consultant ; dans 3 cas sur 10, c'est un système d'innovation participative ; dans 2 cas sur 10, c'est l'affaire du service innovation. Pour terminer, L'Oréal, quant à elle, profite de son forum de recrutement pour faire plancher les candidats.

• Et très intéressant, un test « Mesurer votre puissance de création » (ou d'imagination ou d'inventivité, les trois notions sont confondues) et qui distingue quatre degrés de créativité :
    – les Inhibés ;
    – les Conformistes ;
    – les Inventifs ;
    – les Survoltés.
Nous préfèrons quant à nous le MBTI (étalonné, traduit, accompagné d'une abondante documentation et donnant lieu à plusieurs prolongements dont celui du Rainmaker Index) et nous pensons qu'il vaudrait mieux adopter une échelle à six degrés, mais il serait néanmmoins intéressant de valider et d'étalonner ce test. Dans une population normale, où les individus se répartissent suivant une courbe de Gauss (la fameuse courbe en cloche) on peut admettre que les « inhibés » représentent environ 10 % de la population, les « conformistes » environ 40 %, les «  inventifs » environ 40 % et les « survoltés » environ 10 %.
D'après les statistiques dont nous disposons, la proportion n'est pas la même au sein des grandes entreprises. Celles-ci aiment beaucoup les individus qui tiennent aux règles et procédures habituelles. Les « Inhibés » représentent environ 40 % de leur personnel. Elles aiment aussi ceux qui ont un côté logique et raisonnable : les « Conformistes » sont en environ 50 %. Elles aiment également ceux qui trouvent le moyen d'améliorer les choses en initiants des changements profitables. Les « Inventifs » sont environ 10 %. Elles n'aiment pas les anticonformistes qui se rebellent face aux idées reçues et aux procédures et les éliminent. Les « Survoltés » sont 5 % tout au plus.
Le manque d'innovation des entreprises vient tout simplement de là. De l'incapacité où sont les grandes entreprises de gérer les tempéraments « inventifs » et « survoltés », des entreprises telles que Gore et Associés étant une des exceptions qui confirment la règle.
http://www.management.fr/ (à télécharger rapidement avant que ce numéro en ligne ne soit remplacé par celui de février)

Créativité et Management, un séminaire de trois jours
HEC Executive Education, les 26-28 janvier 2005
Animé par Mario Varvoglis et Jean-Louis Swiners.
Voir la fiche-programme : Créativité et management

SpaceShipOne, innovation de l'année pour le magazine Time
Le 29 novembre 2004
Le traditionnel numéro de Time consacré aux inventions (et aux innovations, le magazine ne fait pas la diiférence) les plus étonnantes de l'année écoulé vient de sortir. C'est SpaceShipOne, le vaisseau spatial de Burt Rutan qui vient de gagner le prix Ansari de 10 000 dollars qui l'emporte.
« Le ciel est la limite.
Une conception ingénieuse. Un esprit d'entreprise forcené.
Une vision du futur propre à changer le monde.
L'étonnant SpaceShipOne est tout cela. »
Dans les numéros précédents du Petit Journal :
Et sur Burt Rutan : « Burt Rutan, l'Homme qui a réinventé l'aviation », www.innovation_creative.com/447_burt_rutan_2.html

Le numéro de décembre de Fast Company entièrement consacré à la créativité
Le 20 novembre 2004.
Le numéro de décembre de Fast Company est entièrement consacré à la créativité.
En couverture : Zean Nielsen, directeur du marketing USA de Bang & Olufsen, représentant typique de l'innovation créative dans ce qu'elle a de meilleur : une haute-technologie, un design d'avant-garde et une commercialisation pointue.
………


Au sommaire, notamment :
 Please Displease Me, un article sur Patrick Le Quément, Prix Lucky Strike 2002 de la Fondation Raymond Loewy, le Nobel des designers, et Senior Vice-President et patron du bureau de style de Renault ;
 L'entreprise la plus innovante d'Amérique : non pas Amazon ou Google ; non pas Dell, Apple, 3M, IBM (avec ses 3415 brevets déposés en 2003), Microsoft (avec ses 5 milliards de dollars en R& D, dépensés presque en pure perte), non pas General Electric mais, au plan d'une créativité de choc tous azimuts, constante et sans trompettes … Gore Associates très connue au travers du Gore-Tex mais qui au travers d'une culture humaniste très originale (le natural leadership) — qui en fait le pendant, au plan des ressources humaines, de Hewlett-Packard — innove de façon spectaculaire dans des domaines aussi divers que la médecine, l'électronique, l'industrie, les cordes de guitares, les cornemuses, etc., tous ceux où il peut y avoir une application à très haute valeur ajoutée du teflon, le matériau de base qu'elle excelle à mettre en valeur.

• Les six mythes de la créativité par Teresa Amabile (et qui sont à moitié des mythes et à moitié des vérités). Un article qui soulève beaucoup de questions.
– « La créativité est l'apanage des tempéraments créatifs ». Faux, dit-elle, et c'est pourtant vrai si une innovation incrémentale (minime) est jugée être la manifestation d'un esprit créatif.
–«  L'argent est un facteur de motivation » . Faux, dit-elle, et c'est pourtant vrai dans 50 % des cas, les ISTJ et ESTJ du MBTI présents dans l'entreprise.
– « La pression de l'urgence augmente la créativité ». Faux, dit-elle et elle a raison, mais à condition de préciser que ce n'est faux que lorsqu'il s'agit d'une tâche qui s'ajoute à d'autres ;
– « La peur et l'anxiété augmente la créativité ». Faux, dit-elle. Nous pensons aussitôt à Jean Todt, dant l'anxiété légendaire décuple la créativité organisationnelle.
– « La competition est supérieure à la collaboration ». C'est faux, dit-elle et elle a raison ; mais il faut préciser qu'elle entend : au sein d'une équipe.
– « La diminution d'effectifs augmente la créativité ». C'est faux, dit-elle, preuve à l'appui.Son enquête semble biaisée : l'entreprise étudiée semblant en avoir profité pour provoquer le départ des « créatifs ». Clarence Kelly Johnson, le patron des Skunk Works de chez Lockheed pensait, lui, que moins on est — jusqu'à 25 % de moins — plus on crée.

Tous les articles de ce numéro téléchargeables sur : http://www.fastcompany.com/magazine/89/


Quinze idées pour avoir des idées Plan du site Les trois indexes de mots clés

©2004, 2005 Jean–Louis Swiners et Jean-Michel Briet
03/01/05