.

Tests et puzzles :
la différence entre les deux
 


Les « problèmes » posés dans les revues sont des problèmes dont il faut retrouver la seule solution possible (à une exception près, le problème du « T » auquel un internaute a trouvé une deuxième solution). En fait ce sont des puzzles, des énigmes ou des devinettes. La réponse se retrouve en général très facilement sur Internet.

Le problème d'Einstein

Vous avez certainement entendu parler du problème d'Einstein. Tel le fameux monstre du Lochness, il ressort tous les étés — dans des présentations différentes — dans les tests de créativité des magazines populaires.
Une sombre histoire de nationalités hétéroclites, de marques de cigarettes, d'animaux de compagnie, de maisons, etc. Qui élève des poissons ? Seuls ceux dont le QI est supérieur à 160, c'est-à-dire 2% de la population mondiale, seraient capables de le résoudre. Cherchez.
Une meilleure façon d'en retrouver la solution est de taper : « solution », « problème » et « Einstein » sur un bon moteur de recherche.

Google


Réponse en 0.12 secondes : l'Allemand. Encore mieux : sur un bon site conçu pour vous apporter des réponses plutôt que de vous poser des problèmes taper sur un lien qui vous donne la réponse :
http://submoon.freeshell.org/fr/sphinx/einsteinR.html
Le vrai problème posé par ce problème est de trouver la meilleure combinaison de mots-clés qui permettra d'aller encore plus vite sans perdre son temps sur un site qui ne donne pas la réponse.


Le problème des neuf points : sortez du cadre en employant d'autres techniques créatives

On trouve pendant l'été dans la plupart des magazines populaires des tests pour évaluer vos capacités de manager, dont la plupart du temps un pour savoir si vous êtes créatif. Et l'inévitable problème des 9 points : reliez 9 points par 4 segments de droite sans levez la crayon.
Google-stormez !

Google

Oubliez le français et tapez en anglais : « problem », « 9 », et « dots » (nous avouons qu'il faut savoir que « problème » se dit « problem » en anglais, et que point se dit « dot », comme dans dot-com), la réponse arrive en 0. 53 secondes ; ou mieux « puzzle » (car il ne s'agit pas d'un problème mais, pour les Américains, comme pour nous d'ailleurs, d'un puzzle), la réponse arrive en 0.28 secondes. Cela prend moins de temps que de feuilleter le magazine pour aller à la page 61 et trouver cette solution donnée comme « La » solution.

…………………

En fait, la créativité n'est pas la capacité à trouver, à retrouver « La » ( bonne ) solution mais à en trouver d'autres que celles qui ont déjà été trouvées.
Sachez qu'il a une vingtaine de solutions à ce problème, dont celles avec 3 segments de droite, avec 2, avec 1.

<< Quinze idées pour avoir des idées << Plan << Menu  Intelligence créative

©2004-2007 Jean–Louis Swiners et WWWarketing Consulting
Dernière mise à jour : 12/01/07