((
www.intelligence-creative.com
Au-delà du brainstorming pour innover en équipe

 Les tests
L'intelligence créative
Des idées
de solutions créatives
Des idées d'innovations créatives
Des idées créatives de stratégies
Le livre
Le Petit Journal
PLAN
Contacts
Formation et motivation

   

La sérendipité. Une longue histoire
 

Une longue histoire depuis 1945
 
On trouvera ci-dessous des livres, des articles, des pages internet se rapportant explicitement à la sérendipité ou au concept présenté sous un autre nom ou une périphrase.
 
2007. Wikipedia améliore son article dans sa version française. La sérendipité apparait dans les version chinoise et japonaises.
 
2005. Jean-Pierre Bernat, « La sérendipité… Kesako ??? », dans : Vigie, Master d'Intelligence Économique, Icomtec, n° 4, avril 2005, p. 4.
2005. Jean-Louis Swiners, « La sérendipité, ou l'exploitation créative de l'imprévu », dans : Automates intelligents, avril 2005. www.automatesintelligents.com/echanges/2005/avr/serendipite.html
2005. Pek Van Andel, « Sérendipité, ou de l'art de faire des trouvailles », dans : La Revue mensuelle, n° 61 de Automates Intelligents.www.automatesintelligents.com/echanges/2005/fev/serendipite.html
 
2004. Wikipédia, l'encyclopédie en ligne, reconnait la sérendipité en allemand, en anglais, en français, en italien et en néerlandais.
2004. Mark Raison, « La sérendipité » dans : Soins Cadres, n° 52, août 2004 et 53, septembre 2004.
2004. Jean-Louis Swiners & Jean-Michel Briet, « Une des causes de la stagnation de la créativité en France : le refus de la sérendipité » et « Les quatre types de sérendipité », dans : L'Intelligence créative au-delà du brainstorming, Maxima, 2004, p. 31 et 35.
2004. Robert Merton & Elinor Barber, The Travels and Adventures of Serendipity (1958), Princeton University Press, 2004.
2003. Jean-Louis Swiners, « L'art de la sérendipité », Les Apéros créatifs, Iris Consultants, 14 avril 2003.
2003. Colette Guillemard, « Sérendipité » dans Le Figaro, 26 août 2003, p. 17 (l'auteur reprend même le concept de « zemblanité », le contraire de la sérendipité inventé en 1998 par William Biyd dans son roman Armadillo).
2002. José Campos & A. Dias de Figueiredo, « Programming for Serendipity », AAAI Fall Symposium on Chance Discovery, 2002.
2002. Makhula Shuklar, « L'Epilogue : Themes and Patterns », de « Creative Muse : Stories of Creativity & Innovation » sur son site www.madhukarshukla.com . Aller à Online Writings et à l'épilogue de Creative Muse: Serendipity.
 
2001. Serendipity, un film de Peter Chelmson. Titre traduit en français par Un Amour à New York.
2001. Sylvie Catelin, « Sérendipité,abduction et recherche sur Internet», http://www.sfsic.org/sicnet/publications/actes-01/cate-01.pdf (les 7 premières pages).
2001. Roger Bean et Russell Radford, « Copying with serendipity », dans : The Business of Innovation. Managing the Corporate Imagination for Maximum Results, chapitre 10, Amacom, 2001. http://www.amanet.org/books/catalog/0814406319_ch.htm
2000. Reconnaissance officielle du mot et du concept dans le discours de réception des prix Nobel de chimie.
2000. Paul Thagard & David Croft, « Scientific Discovery and Technological Innovation : bacterial origin of peptic ulcers and programming language Java », University of Waterloo, Canada, 2000.
2000. Richard Boyle, « The Professor and the madman », The Sunday Times Plus Section, Colombo, 16 juillet 2000.
ca. 2000. David Seibert, « Accidental Accomplishments », dans : Thoughts Along The Way, n° 21.
2000. Alan Robinson et Sam Stern, « Le quatrième élément clé [de l'entreprise créative] : la sagacité dans les heureuses coïncidences » dans : L'entreprise créative, Éditions d'Organisation, 2000, p. 220-240.
 
1998. William Boyd invente la zemblanité, le contraire de la sérendipité, dans son roman Armadillo (Le Livre de la Transfiguration, n° 389), Points, p. 232-233.
1998. Charlotte Jones, Accidents May Happen, Delacorte, 1998.
1997. Pek van Andel & Danièle Bourcier, « Peut-on programmer la sérendipité ? L'ordinateur, le droit et interprétation de l'inattendu », www.reds.msh-paris.fr/communication/textes/serendip.htm,dans : Thomasset et Bourcier, Interpreter le Droit : Le Sens, l'Interprète, la Machine, p. 487-502.
1997. Jean-Yves Prax , « Le taux de découverte et la sérendipité », dans : Manager la connaissance dans l'entreprise, Insep Éditions, 1997, p. 157-158.
1996. Gary Fine & James Deegan, « Three Principles of Serendip : Insight, Chance and Discovery in Qualitative Research », dans : Qualitative Studies in Education, 1996, vol. 9, n° 4, Université de Limerick. www.ul.ie/ ˜philo/vol2/deegan.html
1996. Alain Peyrefitte, « L'Effet serendip », dans : Le Mal français, Fayard, 1976, chapitre 44.
1995. Bruno Martinet & Yves-Michel Marti, « Développer la sérendipité », dans : L'intelligence économîque, Les Éditions d'Organisation, 1995, p. 27-28.
1994. Pek Van Andel, « Anatomy oh the Unsought Finding. Serendipity : Origin, History, Domains, Traditions, Appearances and Programmability » , dans : British Journal of Philosophy of Science, n° 45, p. 631-648.
1994. Charlotte Foltz Jones, Mistakes That Worked, Doubleday, 1994.
1994. Tom Peters, « À la recherche du bonheur fortuit » (« The vigourous pursuit of serendipity »), dans : L’entreprise libérée, Dunod, 1994, p. 435-439.
1992. Michael Hammer & James Champy , « Apprenons à pensez par induction », dans : Le reengineering, Dunod, 1994, p. 98-115.

1990. Jean Jacques, « Qu’est-ce que la sérendipité ? », dans : L’imprévu ou la science des objets trouvés, Éditions Odile Jacob, Paris, 1990, p. 19-20 et 101-116.

 

1989. Royston Roberts, Serendipity. Accidental Discoveries in Science, John Wiley & Sons, 1989.

1986. Gilbert Shapiro. A Skeleton in the Darkroom. Stories of Serendipity in Science, HarperCollins, 1986.
1985. Peter Drucker, « Première source [d'innovation systématique] : l'imprévu », dans : Les entrepreneurs, Hachette/Pluriel, 1985, p. 64-87.
1977. Michèle Solac, « L'affaire est dans le sac », Le Monde,13-14 mars 1977 et G. Walter, « La Truffe ou le Bec ? », Le Monde, 17-18 avril 1977 (précisions sur le sens de sérendipité à la suite du faux sens d'Alain Peyrefitte dans son Mal Français).
1971. Edward de Bono, « The use of chance in the generation of new ideas », dans : The Use of Lateral Thinking (1967), Penguin, 1971, p. 94-106 .
 
1968. Eric Jantsch, « La pensée créatrice et la prévision : la sérendipité », dans : La prévision technologique, OCDE, 1968, p. 151-152.
1967. Robert Merton,« La serendipity (influence de données inattendues, aberrantes et capitales sur l’élaboration d’une théorie », dans : Éléments de théorie et de méthode sociologique, Plon, 1967, p. 47-51.
1965. Wallace Hamilton, Serendipity, Flemming Revell Company, 1965.
1965. Theodore Remer, « Walpole and second edition of Webster’s definitions of serendipity » et « The Nature of Serendipity », dans : Serendipity and the Three Princes. From the Peregrinaggio, University of Oklahoma Press, 1965, p. 6-7 et 167-177.
1964. Arthur Koestler dans son Cri D'Archimède (The Act of Creation) consacre plusieurs pages (p. 128-129 et 175-179) à ce qu'il appelle, faute de disposer du mot de sérendipité, « découverte par mésaventure » (discovery by misadventures). Il donne comme exemples de ce qu'il appelle aussi « un raisonnement en marche arrière » (reasoning in reverse), les découvertes ou inventions de : la structure des cristaux, le fermentation, la vaccination, la pénicilline, le moteur électrique, la photographie, les rayons X, la radioactivité, et le phonographe.
1961. William Gordon, « Accident as Irrelevance », dans : Synectics (1961), Collier Book, 1968, 5e édition, 1973, p. 140-143.
 
1956. Francois Lot, Les yeux du hasard et du génie. Sur le rôle de la chance dans la découverte, Librairie Plon, 1956.

1955. René Taton, Causalités et accidents de la découverte scientifique, Masson, 1955.

1953. Première occurence du mot « sérendipité » dans un livre français : Louis de Broglie, penseur et physicien, Albin Michel, par un collectif, dans la contribution de Sir Charles Galton Darwin, le physicien britannique.
 

1949. Robert Merton signale dans Social Theory et Social Structure l'apparition du plus en plus fréquente du mot « serendipity » dans la presse grand public américaine.

1948. Robert Merton & Elinor Barber, The Travels and Adventures of Serendipity, Princeton University Press, 2004.
1945. Robert Merton, « The Serendipity Pattern », dans : « Sociological Theory », dans : American Journal of Sociology, 1945, n° 50.
1945. Walter Cannon, The Way of an Investigator. A Scientist's Experiences in Medical Research, Norton, 1945, chap. IV.

<< Retour introduction La sérendipité
 
 
 

Quinze idées pour avoir des idées Plan du site Les trois indexes Menu Intelligence créative

©2004-2007 Jean–Louis Swiners et WWWarketing Consulting
Dernière mise à jour : 31/04/07