<<
www.intelligence-creative.com
Le brainstorming. Son Inefficacité
Au-delà du brainstorming pour innover en équipe
Cette page a été reprise sur le site www.brainstorming-creatif.biz
pour être incluse dans un processus d'amélioration permanente.
Nous vous conseillons d'y aller directement (en cliquant ici)


 
Le brainstorming (2)
Une inefficacité créative scientifiquement prouvée
 
 

  « CACA-BOUDIN ! », UN DESSIN EMBLÉMATIQUE DE CHIMULUS

•
 
La question que l'on doit impérativement se poser : « Caca-boudin ! », est-ce une idée ou pas une idée ?

Une inefficacité créative pratiquement et scientifiquement prouvée
  • Philippe Halsman dès 1961 dans : Halsman on the Creation of Photographic Ideas.
  « Although brainstorming sessions often do produce a hundred solutions, frequently none of them is usable. »
  • Pierre Goguelin, La problémation, 1967.
 
• Edward de Bono (dans Serious Creativity, 1992 : et repris dans La boîte à outils de la créativité, p. 17-18 et un peu partout (voir l'index de l'ouvrage).
  • Robinson et Stern (p. 63-65 de L'Entreprise créative)
 
• Todd Lubart, « Creativity » dans : Thinking and Problem Solving de Sternberg (1994) et Models of the creative process, 2001
 
• Stroebe Wolfgang et Bernard Nijstad, « Le brainstorming en question », Cerveau & Psychologie, n° 3, septembre 2003.
  • Etc.
Voir la bibliographie pour les références complètes de ces ouvrages
 
Résumé
 
• Le principe même du brainstorming : évaluer les idées après la production de celles-ci conduit à des idées de moins bonnes qualités que lorsque les participants ont connaissances des critères d'évaluation avant la phase d'idéation et les auto-évaluent.
  • Moins de bonnes idées qu'avec les autres techniques.
  • N'est applicable qu'à certains domaines trés restreints : recherche d'idées publicitaires, slogans, base-line, etc.
Utilisable, très éventuellement, pour trouver un nom de marque, mais beaucoup d'autres techniques sont plus efficaces.
 
• Impossibilité de trier les idées dans des délais utiles (6 mois pour dépouiller les 12 000 idées d'un brainstorming géant organisé par Edward de Bono pour trouver des solutions à des émeutes interraciales récurrentes en Afrique du Sud)
  • Inapplicable dans l'action
  • Aucune implication dans la mise en œuvre des idées émises
  • Etc.
   
Des effets pernicieux et même néfastes à long terme

 

• Une conception du caractère épisodique de la créativité. On n'est créatif qu'une fois par an, lors des brainstorming annuels.

 

• La créativité, c'est pouvoir dire n'importe quoi.

 

• Le renforcement d'une certitude : les idées exprimées ne sont pas appliquées.

 

• Etc.

   
Souvent, de fait, un « heart-storming »
 
• Technique inventée par Joey Reiman, le fondateur de Bright House, qui aurait dégagé ainsi le concept de Ghost Myst de Coty parfum qui a été une success-story aux États-Unis.
  • Correspond au chapeau rouge d'Edward de Bono.
  • Défouloir.
  « Caca-boudin ! » est non pas une idée, mais un cri du cœur.


<< Quinze idées pour avoir des idées << Plan du site << Menu « Des idées de solution »





©2004-2007 Jean–Louis Swiners et WWWarketing Consulting
Dernières modifications : 13/12/2007