<< www.intelligence-creative.com
<< <<
Résilience créative et pugnacité
 
 
Une des qualités clés des grands innovateurs et des équipes innovantes est leur résilience créative, cette capacité à absorber des difficultés imprévues et à rebondir, leur résilience opérationnelle.
Cette capacité est très proche de la capacité de résistanceaux frustrations telle qu'elle a été analysée par Saul Rosenzweig.

L'analyse de Rosenzweig
L’attitude face à une situation difficile et la résistance au stress dépendent de deux grands facteurs :
1. L’implication des membres de l’équipe dans le problème et sa résolution
Qui est responsable de l’échec ou des difficultés de mise en œuvre ?
Il y a quatre attitudes psychologiques possibles :
  1. Ce sont « les autres » (« on ») (attitude « extrapunitive » de Rosenzweig, agressivité) ;
2. C’est « nous », l’équipe, le groupe (culpabilité collective) ;
3. C’est « moi » (le membre de l’équipe confronté plus spécialement à l’échec, à la difficulté, au blocage, à la situation stressante) (attitude « intropunitive », culpabilité);
4. Ce n’est personne en particulier (attitude « impunitive », fatalisme).

2. Attitude psychologique vis-à-vis de la situation
Quand les choses ne se passent pas comme on l’avait prévu, planifié, ou souhaité, il y a trois possibilités quant à la poursuite du but :

  1. Une prédominance psychologique de l’obstacle ou du problème (on reste bloqué devant le problème, qui se met à occuper tout le champ de conscience, on ne pense plus qu’à ça — c’est le stress) ;
2. La recherche d’un responsable, d’une responsabilité ou d’une cause (on cherche un coupable) ;
3. La persistance psychologique de l’objectif ou du but (on ne pense qu’à une seule chose : comment faire malgré l’obstacle et les difficultés).
Ce qui donne un tableau présentant les douze grandes attudes possibles face à une frustration :
 

 
Attitude psychologique vis-a-vis de la situation


Le membre de l'équipe impliqué ou responsable 
Prédominance psychologique
de l’obstacle
ou du problème
Recherche
d’un responsable,
de responsabilité,
ou d’une cause
Persistance
psychologique
de l’objectif
ou du but
Les autres
( réponse extrapunitive)
« C’est très embêtant »
1. « C’est de la faute d’untel »
2. « Ce n’est pas
de ma faute ».

« On va m’aider »,
« Vous allez m’aider ».


L’équipe,
« nous »

« Nous sommes
(tous) bloqués »,
il n’y a pas de solution
« C’est de notre faute
à nous tous »
(responsabilité partagée)
« Nous allons trouver
tous ensemble
une solution »
Le membre
de l’équipe lui-même
(réponse intrapunitive)
« C’est parfait,
En fait, ça m’arrange »
1. « C’est de ma faute »
2. « C’est de ma faute,
mais j’ai des excuses ».
« Je vais trouver la solution
tout seul »,
ou bien :
« Il faut que je trouve
une solution ».

Personne
en particulier
(réponse inpunitive)

« Ce n’est pas
grave ».
« C’est normal »
« C’est la malchance » ou bien :
« C’est la faute
à pas de chance ».
« Cela va s’arranger ».
 
On trouve sur ce tableau les 12 grandes attitudes possibles face à une difficulté dans l’action : de la négation du problème à son rejet sur les autres.
La seule attitude positive, celle à encourager, est celle qui focalise chaque membre de l’équipe sur l’objectif ou le but : « Nous allons trouver tous ensemble une solution ».
Pour évaluer la capacité de résistance à la frustration, Rosenzweig a construit un test, le P-F test (PF pour Picture Frustration) — qui a été distribué en France jusqu'à fin 2005 par les ECPA —, présentant 24 situations frustrantes auxquelles on demande de réagir et en côtant la réponse sur le tableau ci-dessus.
Nous l'utilisons de façon différente, en réponse forcée. Trouver ou exiger de chaque membre de votre équipe la bonne réponse: celle qui correspond à la case « Nous allons trouver tous ensemble une solution ».

Trois situations du test de Rosenzweig
Situation n° 1 du test : le piéton éclaboussé
 
Quelle réponse créative devrait faire l'individu éclaboussé et dont le pantalon est tâché ?

Situation n° 4 : le train raté
 
 
Quelle réponse créative devrait faire le commercial auquel son client a fait manquer le dernier train du soir pour retourner sur Paris à 500 km de là ?

Situation n° 13 Le rendez-vous annulé
 
 
Quelle réponse créative devrait faire le responsable grand compte à l'acheteur qui dit ne pas pouvoir le recevoir alors qu'il lui a fixé un rendez-vous la veille ?

Les autres types de résilience
Trois autres types de résilience :
  - La résistance personnelle (psychologique)
  - La résilience organisationelle
  La résilience stratégique

Quinze idées pour avoir des idées Plan du site Des idées de solutions créatives

©2004, 2005 Jean–Louis Swiners et Jean-Michel Briet

Dernière mise à jour : 28 octobre 2007