<< Retour
L'Osprey V-22 de Bell-Boeing et le futur Bell-Agusta 609
Une idée qui date de la fin des années trente. Leslie Baynes — un très brillant ingénieur en aéronautique, chouchou de Churchill —  la proposa en version bombardier moyen pendant la Seconde guerre mondiale au gouvernement britannique. Celui-ci préférait l'option des bombardiers lourds.
Des études — reprenant strictemment les plans de Baynes — sont entreprises dès les années cinquante par Boeing. Échec.
Une version militaire, l'Osprey V-22, toujours pas très au point malgré une commande de 350 appareils pour le corps des Marines et une alliance Bell et Boeing. Peut-être en service en Irak à la fin de cette année.
Une version civile, le Bell-Agusta 609 que l'on ne parvient pas plus à mettre au point malgré la perspective d'un marché civil estimé à 1 000 appareils. Des catalogues imprimés en vue d'une certification prévue pour 2007, puis retardée à 2008.
.
<< Retour à Test innovation

©2004-2007 Jean–Louis Swiners et WWWarketing Consulting
Mise à jour : 03/02/07